Levez les mains vers Dieu !

Je lève mes yeux vers les montagnes : d’où me viendra le secours ?

Le secours me vient de l’Éternel qui a fait les cieux et la terre.
(La bible – Psaume 121.1-2)

Ce sont au moins trois mille détenus qui ont pris place dans la  grande cour de la prison centrale de Kinshasa. Chacun est parfaitement conscient que ce rassemblement est un rendez-vous divin. L’Évangile est donc annoncé haut et fort et le Saint-Esprit convainc les cœurs au point que 95 % des prisonniers présents décident de confier leurs vies à Dieu. Merveilleux !

Je décide alors de les conduire dans un temps de prière, et là, j’assiste à un spectacle qui restera gravé à jamais dans mon cœur : tous ont  les mains levées vers le ciel ! Pour moi, ce sont les mains du désespoir. Ces hommes oubliés de tous et condamnés à vivre dans des conditions ingrates derrière ces murs, lèvent les mains comme pour  dire : « Père, viens à mon secours, car sans toi je n’arriverai pas à m’en sortir ! »

Peut-être êtes-vous sur le point de vous laisser submerger par les eaux du désespoir. Certes, vous n’êtes pas dans une prison de pierres, mais les moments douloureux que vous traversez emprisonnent votre cœur au sein de souffrances qui vous brisent.

Imitez ces détenus, levez les mains vers le ciel et demandez à Dieu d’intervenir en votre faveur. Il le fera, parce qu’il est fidèle à sa parole : « Quand les justes crient, l’Éternel entend et il les délivre de toutes leurs détresses« . (La Bible – Psaumes 34.18)

 

Yannis Gautier