Le semeur

Lire dans la Bible la parabole du semeur (Matthieu 13. 4-9)

Jésus nous en donne l’explication dans l’évangile de Matthieu 13. 18-23
Vous donc, écoutez ce que signifie la parabole du semeur. Lorsqu’un homme écoute la Parole du Royaume et ne la comprend pas, le malin vient et enlève ce qui a été semé dans son coeur : c’est celui qui a reçu la semence le long du chemin. Celui qui a reçu la semence dans les endroits pierreux, c’est celui qui entend la Parole et la reçoit aussitôt avec joie, mais il n’a pas de racine en lui-même, il est l’homme d’un moment et, dès que survient une tribulation ou une persécution à cause de la Parole, il y trouve une occasion de chute. Celui qui a reçu la semence parmi les épines, c’est celui qui entend la Parole mais en qui les soucis du monde et la séduction des richesses étouffent la Parole et la rendent infructueuse. Celui qui a reçu la Parole dans la bonne terre, c’est celui qui entend la Parole et la comprend ; il porte du fruit et un grain en donne cent, un autre soixante et un autre trente.

A méditer

Quelle terre sommes-nous aujourd’hui ? Devant ce texte, nous ne pouvons plus éluder cette question. Sommes-nous obligés de reconnaître que trop souvent nous avons fait preuve de légèreté dans l’écoute de la Parole ? L’avons-nous délaissée au moment où il devenait coûteux de la confesser ou de la mettre en pratique ? Nos racines étaient-elles superficielles ? L’avons-nous étouffée dans nos soucis et dans nos habitudes ? Nous sommes-nous laissés séduire par les fausses richesses et les convoitises de notre monde ?
Si c’est le cas, demandons à Dieu que son pardon vienne renouveler et féconder notre terre et y fasse germer la semence de son Royaume et qu’il produise du fruit trente fois, soixante fois, cent fois et même au-delà de ce que nous pouvons imaginer.