Imiter Jésus

Imiter Jésus

“Christ vous a laissé un exemple afin que vous suiviez Ses traces.” 1 Pierre 2.21
Lorsqu’un enfant imite le comportement de ses parents, il est en train d’apprendre et de
développer ses propres attitudes. Il a besoin d’une référence sur laquelle fonder sa propre
conduite. Christ, à travers les trois années de Son parcours entre le baptême dans le
Jourdain et la croix sur Golgotha, nous a laissé un exemple que nous sommes appelés à
suivre. Notez le contexte de l’affirmation de Pierre : “Si vous endurez la souffrance tout en
faisant le bien, c’est une grâce devant Dieu. C’est à cela, en effet, que vous avez été
appelés, parce que le Christ Lui-même a souffert pour vous, vous laissant un exemple, afin
que vous suiviez Ses traces…” (v. 20-21).
Imiter Jésus a un coût parfois très élevé. Endurer la souffrance tout en faisant le bien, telle
est l’essence de l’exemple que nous devons suivre. Nous n’aimons pas trop l’idée de souffrir.
Pourtant c’est ce que nous sommes appelés à faire si nous voulons L’imiter. L’esprit de
sacrifice le dirigea du premier jour de Son ministère jusqu’au dernier. Qu’êtes-vous prêt à
sacrifier pour L’imiter ? Si quelqu’un nous insulte alors que nous sommes au volant de notre
voiture, comment réagissons-nous ? Si nous souffrons l’injustice des mains de quelqu’un,
nous plaignons-nous, crions-nous haut et fort que “cela n’est pas juste !” au lieu de tout
remettre entre les mains de Dieu ? (v. 23). Il a vécu sans commettre de péchés. Nous disons
: “En cela, comment pouvons-nous vraiment L’imiter ?”
Certes, tant que nous vivons ici-bas, nous ne pouvons éviter de pécher. Pourtant “si nous
marchons dans la lumière, comme Il est lui-même dans la lumière… le sang de Jésus Son
Fils nous purifie de tout péché” (1 Jean 1.7). De plus “Si nous confessons nos péchés, Il est
fidèle et juste pour nous pardonner nos péchés et nous purifier de toute injustice” (v. 9). Mais
cette promesse n’est pas une licence pour faire notre volonté ! Souvenons-nous qu’imiter
Jésus est la conséquence de notre amour pour Lui et que la meilleure preuve de cet amour
est notre obéissance à Ses commandements. (Relisez Jean 15. 9-17).