Bien plus qu’un enfant

En tant que chrétiens, traditionnellement, même si nous savons que Jésus n’est pas né un 25 décembre (en effet les bergers ne gardent pas les brebis dans les champs en hiver), nous célébrons la naissance de Jésus en ce jour. Et c’est très bien de célébrer la naissance du Sauveur. C’est aussi une magnifique occasion pour parler de lui… (comme au travers de ce magazine portant son nom).

Aujourd’hui nous voyons le Seigneur tel qu’il est, et savons qu’il n’est plus le « petit » Jésus. Mais à l’époque de sa naissance ? Pensez aux voisins de Marie et Joseph… que voyaient-ils en regardant ce bébé ? Rien de plus qu’un enfant certainement…

Et pourtant, ce petit garçon était le Messie tant attendu. Le mot Messie correspond en hébreu à mashiach qui signifie « oint », celui qui a reçu l’onction. Dans l’Ancien Testament, seuls trois types de personnes recevaient l’onction : les prêtres (voir Exode 28.41), les prophètes (1 Rois 19.16) et les rois (plus spécifiquement ceux d’Israël, voir 1 Samuel 9.16).

Il est particulièrement intéressant de constater que Jésus exerce les trois fonctions simultanément. Jésus est en effet prêtre (lire Hébreux 7.17), prophète (lire Luc 7.16) et Roi bien sûr ! (lire Jean 19.19 ; Apocalypse 17.14)

Et pourtant, au début de sa vie, ce que l’on voit, c’est un bébé dans une humble étable. Là où les contemporains du Christ ont vu un bébé, un charpentier, un « illuminé » peut-être, Dieu voyait et avait appelé un prêtre, un prophète et un Roi ! Et par-dessus-tout Dieu voyait Son Fils. Et c’est ce que Jésus a manifesté tout au long de sa vie. Il est devenu et a accompli ce que Son Père attendait de lui.

Quel rapport avec vous aujourd’hui ?

Ce que les gens voient en vous n’a pas beaucoup d’importance en réalité. Ce qui compte c’est ce que Dieu pense. Lui, sait ce à quoi il vous a appelé(e) ! Aujourd’hui c’est à vous de devenir ce que Dieu vous appelle à être, indépendamment de ce que les gens pensent de vous. C’est à vous de croître dans l’appel que Dieu a déposé sur votre vie. C’est un appel personnel et irrévocable.

En ce jour de Noël, rappelez-vous que de la même façon qu’il y avait PLUS qu’un enfant dans cette étable, il y a en vous PLUS que ce que les autres voient. Vous êtes né(e) pour façonner l’Histoire et changer le monde en entrant dans ce que Dieu veut pour vous ! Ne vous laissez plus arrêter par ce que les autres voient, mais devenez ce que Dieu dit de vous !

Je vous souhaite un très Joyeux Noël ! Je vous aime de l’amour du Sauveur.

Merci d’exister,

Eric Célérier