Appréciez votre temps dans le désert

« Que tout ce qui est vrai, tout ce qui est honorable, tout ce qui est juste, tout ce qui est pur, tout ce qui est aimable, tout ce qui mérite l’approbation, ce qui est vertueux et digne de louange, soit l’objet de vos pensées. »Philippiens 4.8

Quelles sont les attitudes qui vous énervent chez les autres ? Je parie que plusieurs idées vous viennent à l’esprit en ce moment même.

Une fois sortis d’Égypte, les Israélites commencèrent à murmurer et à se plaindre. Ils n’appréciaient pas la façon dont Moïse les dirigeait. Ils en avaient assez de la manne. En fait, ils voulaient retourner en Égypte, où on les avait pourtant obligés à travailler de longues heures sous le soleil.  Les Israélites pensaient que c’étaient leurs ennemis qui les empêchaient d’entrer dans le Pays promis. Mais l’Écriture nous montre que leur longue errance dans le désert était due à leur propre attitude (Nombres 11).

S’ils avaient été positifs, tout aurait été différent.  Repensez à certains des cadeaux de Dieu qui vous ont rendu tellement heureux au moment où vous les avez reçus – le bébé pour lequel vous aviez prié, le conjoint que vous appeliez de vos vœux, cette promotion qui vous avait demandé tant de travail. Peut-être est-ce de ces mêmes choses que vous vous plaignez aujourd’hui !  La nature humaine, si elle n’est pas disciplinée et contrôlée par le Saint-Esprit, penchera toujours vers ce qui est négatif. Les récriminations viennent toujours naturellement, mais il faut beaucoup de foi et d’efforts pour garder une attitude reconnaissante.  Appréciez votre temps dans le désert. Cette affirmation vous paraîtra peut-être étrange, mais je pense que nous devons apprendre à mieux apprécier nos épreuves, parce que ce sont elles qui nous font grandir à l’image de Christ. Voyez-vous, dans les moments difficiles, nous avons tendance à ressentir davantage la proximité et la puissance de Dieu dans nos vies. C’est dans ces temps-là que nous apprenons vraiment à le connaître.  Les plaintes sont une porte ouverte au diable.

Nous devons apprendre à remercier Dieu en toutes circonstances. Comptez les bienfaits de Dieu à votre égard et rendez-en témoignage.  Parlez de vos délivrances. Souvenez-vous de la manne qu’il vous a donnée la semaine passée, des résurrections que vous avez expérimentées dans votre vie. Je ne vous dis pas que ce sera facile. Il est beaucoup plus simple de nous inventer des excuses ou de nous lamenter parce que la situation ne nous paraît pas juste. La clé d’une attitude positive est de dire continuellement à Dieu : « Seigneur, je te fais confiance et je suis convaincu que tu feras concourir toutes choses à mon bien. »  Si vous arrivez à être reconnaissant dans toutes les situations, à croire vraiment que Dieu les changera en bien, vous aurez la victoire, chaque fois.

Une action pour aujourd’hui

Nous avons sa promesse que, si nous remplissons ces trois conditions simples – si nous continuons à prier, à l’aimer et à désirer sa volonté –, tout concourra à notre bien (Romains 8.28).

Appréciez votre temps dans le désert et profitez-en pour mieux connaître Dieu.

Joyce Meyer