Confession de foi

CONFESSION DE FOI

Nous adorons Dieu, lui seul, unique en trois personnes, Père, Fils et Saint-Esprit.


  • Deut. 6:4 – Mt. 4:10 – 2 Cor. 13:13 – Jn. 4:24 ; 10:30 – Eph. 4:4 à 6
    • Créateur de toutes choses, il est saint, tout-puissant, amour, éternellement vivant.
  • Gen. 1:1 – Ex. 6:5 – Lév. 19:2 – Jér. 10:10 – Ps 24:8 – 1Jn 4:8 – Dan. 6:26b
    • Nous croyons que Dieu s’est révélé dans l’histoire, d’abord dans celle du peuple d’Israël, puis de manière définitive, en son Fils Jésus de Nazareth, le Christ annoncé par les prophètes.



Héb. 1:1-2 – Jn. 1:1 à 18 – Act. 3:18 à 24


C’est cette révélation que nous présentent les Saintes Ecritures.

Nous croyons que la Bible est divinement inspirée.


  • Ex. 24:12 – 2 Sam. 23:2 – 2 Tim. 3:16
    • Le Saint-Esprit a souverainement présidé à l’origine et à la formation des écrits qui la composent.
  • 2 Sam. 23:2 – 2 Pi. 1:21
    • Ces Saintes Ecritures sont, et elles seules, la Parole écrite de Dieu.
  • Gal. 1:6 à 8 – Apoc. 22:18
    • Document de l’alliance entre Dieu et son peuple (Ancien Testament) entre Dieu et la communauté de tous ceux qui acceptent le salut offert en Christ (Nouveau Testament), cette Parole nous révèle la pensée de Dieu, sa volonté et son amour pour le monde.
  • Ex. 24:7-8 – 2 Sam. 7:23 – Rom. 3:2 – Jér. 23:3 à 6 – Gal. 3:26 à 29
    • Elle contient tout ce qui est nécessaire pour nous conduire à celui qui est notre salut, Jésus-Christ, et pour que nous mettions notre vie au service de Dieu.
  • Gal. 3:24 – Jn. 5:39 – Jn. 12:47-50 – Jn. 20:31 – 2 Rois 23:2-3 – 2 Tim. 3:16-17
    • Elle est la suprême référence pour éprouver toute croyance, toute tradition et toute pratique religieuse.
  • Act. 17:11
    • Elle détient son autorité de Dieu seul pour gouverner la vie du croyant et de l’Eglise.

Apoc. 22:18 – 2 Thess. 2:15

Nous croyons que Dieu a créé l’homme à son image. Il l’a crée libre, saint et jouissant de la communion avec lui-même.


  • Gen. 1:26 à 31
    • A l’instigation de Satan, le premier homme s’est séparé de Dieu par sa désobéissance consciente, perdant ainsi son état initial.
  • Gen. 3
    • Pour cet acte de désobéissance, le péché, avec pour conséquence la mort, est entré dans le monde.
  • Rom. 5:12
    • La nature pécheresse s’est étendue à tous les hommes.
  • Ps. 51:7
    • L’humanité entière, dans sa rupture avec Dieu, vit désormais sous la domination du mal et encourt le jugement de Dieu.

Ps. 53:4 – Rom. 3:9, 23 – 2 Thess. 1:8 à 10 – Apoc. 20:15

Nous croyons que Jésus-Christ, Fils unique de Dieu de toute éternité, est seul médiateur entre Dieu et les hommes.


  • Mc. 1:9 à 11 – Jn. 10:30 – Jn. 8:58 – Col. 1:15 à 17 – 1 Tim. 2:5 – Héb. 4:14 à 16 I
    • l est venu parmi les hommes, pleinement homme et pleinement Dieu, ses deux natures restant distinctes dans leur parfaite union en sa personne.
  • Jn. 1:1 à 18 – Héb. 4:15
    • Il nous a instruits de tout ce qui est nécessaire à notre salut.
  • Jn. 14:6 – Jn.17:8,14,26
    • Il nous a montré, par sa vie pure de tout péché et emplie de la puissance et de l’amour du Père, cee qu’est la vie sainte que Dieu veut pour nous.
  • Mt. 4:1 à 11 – Héb. 4:15 – Mt. 5:48
    • Il a accompli l’oeuvre de notre rédemption en donnant sa vie sur la croix, en sacrifice vivant et parfait, pour effacer nos péchés et nous réconcilier avec Dieu.
  • Es. 53:4-5 – Rom. 3:23-25 – Jn. 10:17-18 – Phil. 2:6 à 8 – Col. 1:19-20 – Act. 4:12
    • Ressuscité et éternellement vivant auprès du Père, dans sa gloire, il est le SEIGNEUR.

Luc 24 – Mt. 28:20 – Phil. 2:9 à 11

Nous croyons que Dieu ayant accompli en Jésus-Christ ses promesses de salut, l’homme pécheur est appelé, sous l’action du Saint-Esprit, à se repentir de son péché, à se tourner vers Dieu, à accepter, par la foi, l’oeuvre expiatoire de Jésus-Christ et à être uni à lui dans sa mort et sa réssurection.


  • Jn. 1:12-13 – Jn. 3:16 – Luc 13:1 à 5 – Jacq. 4:7 à 10 – Act. 20:21 – Rom. 5:1 à 11
    • Il reçoit ainsi, par la seule grâce de Dieu, le pardon de ses péchés.
  • Eph. 2:8
    • Justifié par la foi en Jésus-Christ, il vit désormais dans une relation juste avec Dieu, celle d’un enfant devant son Père. Il est né à une vie nouvelle et éternelle et entre dans le Royaume de Dieu.
  • Jn. 3:3, 5, 21 – Rom. 3:24 ; 4:24-25
    • La foi produit nécessairement les oeuvres agréables à Dieu et une vie toujours plus conforme à sa volonté.

Jacq. 2. 14-26 ; 1 Pi 2. 11-17 ; Mt 7. 17-21

Nous croyons que le Saint-Esprit, troisième personne de la Trinité, rend vivante, bénéfique et efficace, dans le coeur de l’homme, la réalité du salut.


  • Ez. 37:14 – Zach. 4:6 – Jn. 3:5-6
    • Habitant ainsi le croyant, le Saint-Esprit le conduit à glorifier le Seigneur dans une vie de prière et de fidélité persévérante à la vérité de l’Ecriture.
  • Rom. 5:5 ; 8:9, 14, 16 – 1 Cor. 3:16 – Rom. 8:26-27 – 1 Cor. 2:12-13 – 1 Jn. 2:27
    • Il est garant de son héritage éternel.
  • Eph. 1:13-14
    • Le Saint-Esprit fait porter du fruit aux croyants, leur permet de discerner la volonté de Dieu et leur donne les dons nécessaires à l’édification, au service de l’église et au témoignage dans le monde.

1 Cor. 12 – Rom. 12:6-8 – Gal. 5:22 – 1 Pi. 4:10

L’Eglise est le peuple que Dieu se donne par Jésus-Christ pour célébrer la gloire de sa grâce, pour proclamer la bonne nouvelle du salut et pour être son témoin parmi les hommes par ses œuvres de justice, de miséricorde et de réconciliation.


  • Es. 62:4-5 – Eph. 1:6, 12, 14 – Tite 2:14 – Mat. 5:13-16 – 1 Pi. 2:9-10
    • Nous croyons que Dieu a institué les ministères de la Parole dans le but de se faire connaître, d’appeler les hommes pécheurs à croire en Jésus-Christ, à entrer ainsi dans son peuple, et à croître dans la vie chrétienne.

 


Mt. 28:18 à 20 – 1 Pi. 2:9-10

Nous croyons qu’une Eglise locale, constituée selon la Parole de Dieu, est une communauté de croyants baptisés sur profession de leur foi.


  • 1 Cor 12: 27 – Act 2: 38-41
    • Représentation concrète et visible, là où elle est implantée, de l’Eglise universelle, corps de Christ, elle est indépendante de toute autorité autre que celle de Jésus-Christ.
      Eph 1: 22
      Cependant, elle ne peut vivre dans l’isolement : des liens fraternels l’unissent aux autres Eglises dans la solidarité.
      Tous les membres de l’Eglise locale, associés dans un engagement volontaire, mettent en oeuvre, sous la conduite du Saint-Esprit et pour l’utilité commune, les dons qu’ils ont reçus.
  • 1 Cor 12: 7-11 – Eph 4: 11-16 – Héb 10: 24-25
    • Les Eglises reconnaissent de même le service que Dieu confie à certains de leurs membres en vue d’exercer une charge particulière selon ce qu’enseigne le Nouveau Testament.



Act 6:2-5 ; 13:1 – 1 Cor 12:28-30

Nous croyons que, comme l’enseigne l’Ecriture, le croyant est appelé à confesser publiquement sa foi par le baptême.

  • Mat:28:19 – Act.2:38 – Act.8:36-39 – Act.16:31-33
    • Le baptême manifeste de manière visible, la réalité de l’oeuvre de salut de Dieu et de l’union du croyant à Jésus-Christ dans sa mort et sa réssurection.
  • Rom 6:3-5 – Gal 3:26-27 – Act. 8:38-39 – Col 2:12 – 1 Pi 3:21.
    • Nous croyons que, selon le Nouveau Testament, le Baptême est donné par immersion, au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, et est normalement suivi par l’admission dans une église locale.

Mt. 2:19 – Act 2:41.

Nous croyons que le Seigneur appelle ses disciples à partager le pain et à boire la coupe de la Sainte Cène en mémoire de lui, annonçant ainsi sa mort jusqu’à son retour.

  • Luc 22:14 à 20
    • Ce faisant, ils professent que, par leur communion avec le Christ vivant, ils forment un seul corps et sont unis les uns aux autres dans un même esprit.

1 Cor. 11:23 à 29 – 1 Cor. 10:16-17

Nous croyons que le Seigneur Jésus-Christ reviendra du ciel comme il y est monté, pour le renouvellement de toutes choses et la pleine manifestation de l’œuvre du salut.

  • Dan. 7:13-14 – Act. 1:11 – Mt. 24:30-31 – Apoc. 1:7-8
    • Tous les morts ressusciteront et chaque homme devra rendre compte à Dieu de sa vie. Ceux qui seront trouvés justes en Jésus-Christ iront à la vie éternelle et les autres à la punition éternelle.
  • Act. 24:15 – Mt. 25:31-46 – Rom. 2:5 ; 14:12 – 2 Cor. 5:10 – Mt. 13:47 à 50 – Jn.3:36
    • Dieu a promis un nouveau ciel et une nouvelle terre. Il habitera lui-même avec son peuple : c’est là ce que nous attendons.

2 Pi. 3:13 – Apoc. 1:7-8

Je crois en Dieu, le Père tout-puissant, créateur du ciel et de la terre ;
Je crois en Jésus-Christ, son fils unique, notre Seigneur qui a été conçu du Saint-Esprit et qui est né de la vierge Marie.

Il a souffert sous Ponce-Pilate, il a été crucifié, il est mort, il a été enseveli, il est descendu au séjour des morts. Le troisième jour, il est réssuscité des morts, il est monté au ciel ; il siège à la droite de Dieu, le Père tout-puissant.

De là, il viendra pour juger les vivants et les morts.
Je crois en l’Esprit Saint

Je crois en la sainte Eglise universelle ; la communion des saints, la rémission des péchés, la résurrection de la chair et la vie éternelle.

A M E N

PRINCIPES ECCLESIASTIQUES

Les apôtres, ou leurs compagnons d’œuvres, prêchèrent l’Evangile avec puissance, par le Saint-Esprit, et baptisèrent ceux qui acceptaient la Parole.


  • Mt. 28:19 – Act. 2:41 ; 8:12
    • C’est ainsi que furent fondées, en divers lieux, les premières églises chrétiennes.
  • Act. 11:19-21 ; 14:1-7 – Act. 18:8-10 ; 19:1-5
    • Le nombre de disciples augmentant, les apôtres veillèrent à ce qu’ils grandissent ensemble dans la foi et le service.
  • Act. 2:47 ; 5:14 ; 6:7 – Act. 14:19-23
    • L’église locale est, aujourd’hui encore, une communauté de croyants qui, ayant accepté le message de l’Evangile, ont été baptisés sur profession de leur foi, et sont associés pour vivre, dans la communion spirituelle et fraternelle, à la gloire de Dieu.



Rom. 12:5 – 1 Cor. 1:9 – 1 Jn. 1:5-8 – Eph. 3:21t

Une église locale étant une assemblée de croyants qui ont reçu le Saint-Esprit à leur conversion, tous ses membres sont appelés au service de Dieu, tous sont responsables dans l’oeuvre à accomplir avec Dieu



Tous les membres de l’église n’ont cependant pas le même service (ou ministère). Chacun d’eux doit accomplir, dans l’Eglise, la tâche que Dieu lui confie.


  • Rom. 12:3-8 – 1Cor. 12:27
    • Les divers ministères ont un seul but : la vie et la croissance de l’Eglise, dans l’amour et l’obéissance à Jésus-Christ. Ils ont une seule source : l’Esprit de Dieu. Ils restent soumis à la Parole de Dieu.
      Les ministères ne créent pas un clergé ou une hiérarchie. Le sacerdoce est confié à tous les croyants.
      L’Esprit distribue, dans leur diversité, les dons que Dieu accorde à ses enfants pour l’édification du Corps de Christ.
  • 1Cor. 12:4 ; 8:11 – Eph. 4:11-16
    • Les églises se doivent d’être attentives aux besoins de leur temps, de reconnaître les dons reçus, de les employer pour l’utilité commune et de laisser le Saint-Esprit amener les croyants à de nouvelles manières d’agir ou de servir.
  • 1Cor. 12:7 – 1Pi. 4:10-11

La Bible appelant les chrétiens à servir Dieu et leur prochain, chacun a, pour cela, besoin d’être nourri et équipé. C’est pourquoi des ministères particuliers sont nécessaires.

  • Gal. 5:13 – Eph. 4:12
    • Vis-à-vis de ceux-ci, l’église, et ses membres, ont des responsabilités importantes :
      Les croyants doivent discerner l’appel de Dieu à un service particulier, et s’y préparer.
  • 1 Cor. 7:17 ; 12:31 ; 14:1 – 1 Tim. 4:13-14
    • L’église doit aider ses membres à découvrir leurs dons età entendre l’appel pour un service. Elle doit ensuite leur en faciliter l’exercice.
      1 Tim. 3:10
      Le Nouveau Testament donne peu d’indications sur la façon de mettre à part ceux qui exerceront un ministère particulier en son sein. Tout doit se faire avec ordre et sagesse, et dans la prière afin de discerner la volonté de Dieu.
  • Act. 13:1-3 ; 15:22-25 – Cor. 14:40
    • La consécration à certains services peut être marquée par la prière et l’imposition des mains afin de souligner, dans cette mise à part, la communion de l’église et l’appel de la bénédiction divine.

2 Tim 1:6

Selon le Nouveau Testament, la Parole de Dieu est annoncée par divers serviteurs : apôtres, prophètes, évangélistes, pasteurs-docteurs.

  • Eph 4:11-12 – 1 Cor 12:28-30
    • Dans les communautés fondées par les apôtres ou les évangélistes, le travail a été poursuivi au cours des siècles, sur les fondements ainsi posés, par des docteurs-pasteurs également nommés évêques ou anciens.
  • Act. 14:21-23
    • Tous ces titres recouvrent généralement un même ministère : faire paître le troupeau et répandre la Parole de Dieu.
  • Act. 20:28 – 1 Pi 5:2
    Les pasteurs de nos Eglises locales, appelés par Dieu à son service, sont choisis par l’assemblée de l’église.
  • Act. 14:23 ; 15:22
    Ils doivent posséder les qualités requises, pour ce ministère, par le Nouveau Testament
  • 1Tim.3:1-6
    Ils sont chargés de la prédication, de l’enseignement et de l’exhortation. Ils doivent veiller sur l’église comme devant en rendre compte, sans dominer sur elle, en étant eux-mêmes des modèles.
  • 2Tim 4:2 – Heb 13:17 – 1Tim 4:12
    Les pasteurs peuvent exercer leur ministère en collaboration avec un ou plusieurs autres « anciens », reconnus et établis dans leur charge par l’église, et qui doivent également répondre aux critères que donne le Nouveau Testament.

Tite 1:5-9

Chaque église est appelée à discerner les lieux de témoignage et de service appelant un ministère diaconal.

Celui-ci s’exerce surtout dans le domaine de l’entraide et de l’assistance, dans le domaine matériel, financier et administratif de l’église. Les diacres peuvent aussi avoir part à la prédication et à l’enseignement.

  • Act 6:1-6 ; 8-10 ; 8:5
    • Les diacres, choisis par l’église, doivent posséder les qualités spirituelles et morales énumérées par le Nouveau Testament.
  • Rom 16:1-2 – 1Tim 3:8-13
    • NOTE : Bien qu’aucune référence biblique ne permette de s’y reporter, les personnes ainsi mises à part : « pasteurs-anciens » et diacres composent habituellement le Conseil de l’église

Les Eglises baptistes sont séparées de l’Etat.
C’est donc la responsabilité de chaque église locale d’assurer son fonctionnement, indépendamment de toute autorité extérieure.

Cependant, il faut prier pour ceux qui, dans l’Etat, exercent des responsabilités, les honorer, et se soumettre aux obligations légales qui ne sont pas contraires aux enseignements des Saintes Ecritures.

  • Mt. 22:17-21 ; Rom. 13:1-7 – 1 Pi. 2:13-17 – Act. 4:18-19
    • L’église locale, consciente que l’Eglise est une réalité universelle dont Dieu seul connaît les dimensions par-delà les frontières des différentes familles confessionnelles, se doit de manifester autant que possible, là où elle se trouve, l’unité du Corps de Christ avec les autres chrétiens.
  • 1 Cor. 1:2 ; 10:17
    • Cette unité, non organique, mais foi en un commun Seigneur, et donnée par Dieu, se manifeste dans la fidélité au Christ, et s’exprime par une collaboration fraternelle dans l’évangélisation et le service des hommes.

Jn. 17:20-26 – Eph. 4:1-6

L’église locale, dans sa soumission à son chef Jésus-Christ, doit gérer elle-même ses propres affaires.

  • Eph 1:22 – Col 1:18 – 1Thes 4:11
    • Le conseil traite les affaires pour lesquelles l’église l’a mandaté.
      Mt 18:15-17
      Toute autre décision, proposée par le conseil ou en concertation avec lui, doit être prise par l’assemblée de l’église, en veillant à sauvegarder sa communion.

Act 6:5 ; 15:22.

Peut devenir membre de l’église locale, tout croyant baptisé qui en fait la demande. S’il vient d’une autre église, une lettre de transfert le recommandant est la bienvenue.

  • Rom 16:1-2 – 2Cor 8:18
    • En l’absence d’une telle lettre, la personne est invitée à confesser publiquement sa foi et à manifester sa volonté d’engagement dans l’église.

En mémoire de la résurrection de Jésus-Christ, le dimanche, premier jour de la semaine, est considéré comme le jour du Seigneur.

  • Mt 28:1-7 ; Jn:20.1
    • Tout chrétien est appelé à le mettre à part en vue de l’adoration et de l’édification communautaires.
  • Ex 20:8-11 – Act 20:7
    • Ce jour annonce le repos éternel dans lequel Dieu fera entrer son peuple.

Héb. 4:1 ; 9-10

Chaque membre doit avoir le souci des autres et celui d’une vie réellement communautaire, tant au sein de son Eglise locale que dans la famille des églises, postes et oeuvres réunis dans la Fédération.

  • Rom 12:9-18 – Gal 6:2 – 1Cor 12:24-26
    • En particulier, chacun doit avoir conscience de sa participation au soutien communautaire des serviteurs que l’église a choisis.
  • 1Thes 5:12-13 – 1Tim 5:17 – Héb 13:17
    • Chacun est appelé à apporter au Seigneur une part de ses biens comme expression de sa joie, de sa reconnaissance et de sa consécration.
  • Deut 14:22 – 1Cor 16:2 – 2Cor 9 – Héb 13:6
    • C’est le devoir de chaque chrétien de participer, selon l’enseignement du Christ, à l’oeuvre d’évangélisation et de mission, en donnant de son argent et en s’engageant au témoignage.
  • Rom 10:14-15 – 2Cor 8:24 – 1Cor 9:16-17

L’exercice de la discipline a pour but de ramener sur le chemin de l’obéissance au Seigneur le chrétien égaré et de préserver le témoignage de l’église en cas de transgression manifeste et scandaleuse des commandements de Dieu.

  • 1Cor 5 – Rom 16:17
    • L’église peut décider de ne pas garder en son sein un tel membre qui repousse les exhortations fraternelles qui lui sont adressées pour l’amener à la repentance et à la confession de ses péchés.
  • Mt 18:15-18 – Gal 6:1 – 2Thes 3:15
    • Privé de tous ses droits dans l’église et exclu de la Cène, il n’est toutefois pas exclu des assemblées publiques, cultes et autres réunions.
      S’il revient au Seigneur, il peut de nouveau, sur sa demande, s’intégrer à la vie de l’église et solliciter sa réadmission comme membre.

A côté des membres de l’église locale, d’autres personnes peuvent manifester un attachement au Seigneur et un intérêt réel pour la vie de la communauté en participant, de diverses manières, aux activités de l’église, sans cependant en devenir membres.

Le ministère d’accueil de l’église pour tous les prochains étant fondamental, ses membres se doivent d’entourer ces personnes dans l’amour du Christ, les aidant ainsi dans leur croissance spirituelle et favorisant leur engagement dans la communauté.

Textes adoptés par l’Assemblée des membres.